Quelques mots de l'auteur

En 2023, désabusé par le peu de succès rencontré par mes ouvrages précédents, je me suis lancé dans l’écriture d’un polar, histoire de me changer les idées, largement influencé par les auteurs que je lisais cet hiver-là : Donald E. Westlake, Don Winslow, Gordon Ferris, James Crumley, James Sallis, Ross McDonald, Stuart M. Kaminsky ou Van de Wetering. Comme les amateurs de genre l’auront noté, il s’agit là plutôt d’un courant ironique et humoristique du roman noir, policier, ou de détective.
Nous sommes en 2035, ce qui donne au récit une légère allure de roman d’anticipation. Les hauts-plateaux du Cantal, où se déroule la plus grande partie de l’action (bien qu’il y ait aussi une incursion à Clermont-Ferrand, la « Capitale »), ont subi de manière brutale les effets de la crise climatique : le paysage est déjà largement transformé, la dépopulation s’est encore aggravée, et l’espace est désormais livré aux sociétés d’extraction minière, de panneaux solaires et d’éoliennes. La situation politique, sociale et économique, nationale aussi bien qu’internationale, ne s’est guère améliorée, c’est le moins qu’on puisse dire, notamment pour les plus pauvres. Dans le Cantal vivent encore d’irréductibles autochtones auxquels sont venus s’agréger, pour des motifs pas toujours avouables, quelques réfugiés en quête de discrétion, désireux d’aménager une distance de sécurité suffisante entre leur passé et leur futur.
Ainsi esquissée, l’atmosphère du livre pourrait paraître franchement déprimante. Il règne effectivement une ambiance qu’un des personnages qualifie de « pré-apocalyptique » (pas très différente de celle qui règne en 2023, mais, disons : vaguement pire), et à tout le moins mélancolique. Cependant, c’est dans une franche bonne humeur que défilent les péripéties. Les acteurs de l’intrigue, les plus sympathiques comme les plus antipathiques, sont excentriques et hauts en couleur. On oscille entre le burlesque et le sarcastique, et les menaces qui pèsent sur ce bout du monde oublié sont compensées par une joyeuse anarchie, une forme de solidarité spontanée fondée sur à la fois sur l’amitié et l’intérêt bien compris.
Pour le reste, c’est l’hiver, le détective aura droit à sa tempête de neige, une rencontre avec des bêtes sauvages, une plongée dans les bas-fonds aussi bien qu’une visite dans les quartiers huppés de la grand’ville, une fusillade au cœur d’une station de sports d’hiver laissée à l’abandon, une séance de thérapie de groupe dans un centre supposé traiter l’anxiété climatique, et j’en passe. Peu de sang, pas de cadavre, quelques coups de feu maladroits. C’est un roman « pas si noir », bien qu’il emprunte aux codes du genre.

Perturbations sur les hauts-plateaux

Infos

Éditeur ‏ : Outsiderland (2023)
Langue ‏ : ‎ Français
Relié ‏ : ‎ 220 pages
ISBN-10 ‏ : ‎ 9-781446-610732
Licence : CC BY-NC-SA 4.0 Deed / Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - 
Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

extrait perturbations 1

Extrait

Il faut l’admettre, la rencontre avec une bête sauvage, n’est pas le lot quotidien des détectives, même à la campagne. Le manuel d’apprentissage du métier consacre quelques paragraphes aux chiens de garde, mais le rédacteur a omis d’évoquer les loups, les ours ou les serpents venimeux. Cependant, rien n’est impossible. La preuve : de petites boules de fourrure s’arrêtèrent de jouer quand elles me virent surgir en haut de l’escalier. Une boule de fourrure plus massive s’interposa vivement entre les plus petites et moi.  
Le blaireau est un animal fier et sauvage de la taille d’un ourson avec une très seyante bande blanche sur le dessus du museau, qu’il a fort long pour mieux accueillir deux rangées bien fournies de dents acérées. Il faut ajouter, comme me l’avait expliqué Jonathan tandis que nous observions un vaste terrier creusé dans une clairière au bois des Fraux, que sa mâchoire contient une quarantaine de dents, dont quatre canines volumineuses dont la seule vue incite à y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans une carrière de dentiste pour blaireaux. Aux extrémités de ses charmantes papattes enveloppées d’une douce fourrure, des griffes non rétractiles longues et pointues sont vouées à différentes activités, griffer le sol, creuser la terre, se gratter, mais aussi agripper, lacérer, déchirer, éventrer et dépecer un éventuel agresseur, un détective privé par exemple, ou bien son chien. Les blaireaux feulent quand ils sont mécontents et s’apprêtent au combat.

extrait perturbations 2

Extrait

Des canapés recouverts de mohair bleu nuit qui partait en lambeaux s’offraient à qui voulait s’y vautrer, ainsi que des fauteuils en pseudo-velours carmin, qui avaient été arrachés à leur emplacement initial et tournaient désormais le dos à l’écran, tenant en équilibre comme par magie, leurs ressorts appuyés à même le plancher. D’innombrables brûlures de cigarettes et des tâches à l’origine suspecte, parsemaient le vieux tapis rouge qui procurait autrefois à la salle « Art et Essai » un certain cachet. Quelques lampes de chevet disposées un peu au hasard apportaient des bribes de lumière, aussi incertaines et vacillantes que l’âme torturée d’un consommateur de crack, plus efficaces en tous cas que celles accrochées en haut des murs dont on n’avait jamais changé les ampoules. Seuls d’eux d’entre elles dispensaient encore timidement une vague lueur dont le seul but semblait être d’attirer quelques insectes ailés et lugubres afin de précipiter leur trépas. Tout cela puait la mort, effectivement, la sueur, la déliquescence, le crack et la technologie. Une antichambre du purgatoire – les enfers devant se trouver quelque part derrière la porte des toilettes supposé-je.

Licence Creative Commons

Licence : CC BY-NC-SA 4.0 Deed / Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - 
Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Cet epub est distribué sous licence CC BY-NC-SA 4.0 Deed (Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International)

Ce qui signifie que vous êtes autorisé, et même vivement encouragé, à partager ce fichier epub, le copier, le distribuer et le communiquer par tous les moyens,
mais aussi à l'adapter, le transformer et créer à partir du texte original une oeuvre nouvelle. EN RESPECTANT LES CONDITIONS SUIVANTES :
1. — Vous devez créditer l'Œuvre, intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Oeuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Oeuvre.
2. Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Oeuvre, tout ou partie du matériel la composant.
3.Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Oeuvre originale, vous devez diffuser l'Oeuvre modifiée dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle l'Oeuvre originale a été diffusée.
4. Vous n'êtes pas autorisé à appliquer des conditions légales ou des mesures techniques qui restreindraient légalement autrui à utiliser l'Oeuvre dans les conditions décrites par la licence.

Phone

06 51 07 13 04

Address

12 Grand'Rue
63160 Mauzun
France