Venez découvrir les montagnes cantaliennes sous l’œil des artistes

Pascale Moulier

Dans le cadre des soirées du domaine nordique Prat-de-Bouc Haute-Planèze, la bibliothèque de Valuéjols accueillera le jeudi 13 décembre à 20h30 l’historienne de l’art sanfloraine Pascale Moulier. Également archiviste au diocèse elle publie régulièrement des livres et articles sur le patrimoine religieux et artistiques du Cantal.

Elle proposera un exposé avec projection intitulé « Les Montagnes du Cantal vues par les artistes« , dans la lignée de  son dernier ouvrage, Le Cantal vu par les artistes au XIXè siècle, publié en octobre dernier aux Éditions de la Flandonnière.

Tableau d’Auguste Bonheur

La montagne a longtemps suscité plus d’effroi que d’attirance. Souvent laissée en blanc sur les cartes, elle devient au début du XVIIIème siècle un nouveau sujet d’étude pour les savants et les artistes. Les premières expéditions ont lieu dans les Alpes, mais, quant aux volcans éteints

Tableau de Durufle représentant Rosa Bonheur

français, leur découverte remonte à 1751 et suscite l’intérêt à son tour. Si le Puy-de-Dôme a longtemps eu la faveur des voyageurs-dessinateurs, le massif cantalien, connaît après 1820, sa vague de découvreurs, naturalistes, peintres et dessinateurs. On le sait peu, mais quelques figures nationales sont venues voir et dessiner ses paysages, tels Étienne-Jean Delécluze, Théodore Rousseau, ou encore Rosa et Auguste Bonheur.

Les commentaires sont fermés