À la découverte de Saint Maurice sur les pas de Cristian Omelhièr

Le succès des visites de village organisées par Pays d’art et d’Histoire Saint Flour Communauté, ne se dément pas : 130 amoureux du patrimoine étaient venus suivre les pas du guide Cristian Omelhièr dans les ruelles de Saint-Maurice ce dimanche après-midi de septembre.

Cas étonnant que ce petit village, petite enclave entre les communes de Valuéjols et Paulhac, autrefois paroisse indépendante qui fut supprimée après la révolution, la commune disparaissant à son tour dans les années 1830. En écoutant le conférencier, qui s’exprime comme à l’habitude alternativement en occitan du pays et en français, on pouvait reconstruire sans peine l’image d’un petit bourg, avec sa place centrale disposée autour de l’église, de la croix et du cimetière, sans oublier l’école. Au gré du parcours proposé, les visiteurs étaient amenés à apprécier des éléments d’architecture populaire, avant tout liés à la pierre, qui « va bien à la taille » par ici, et à mieux comprendre l’ingéniosité de nos ancêtres bâtisseurs, édifiant granges et oustau (le logis), soue à cochons, ou encore les fameux « salon d’étable », dans lesquels on allait se réfugier quand le froid était trop vif. En passant, un magnifique mur en pierre sèche enclot un jardin : c’est l’œuvre du conférencier lui-même, qui non content d’être linguiste exerce également la profession d’artisan murailler. Autre surprise au cours de la déambulation : un évier en pierre posé sur un mur, et bientôt un deuxième sans doute lié à un ancien puits. Toute une vie d’autrefois se déploie alors sous les yeux des visiteurs, ravis de cet après-midi, les habitants actuels du village n’étant pas les derniers à apprécier cette redécouverte de leur environnement quotidien.

Les commentaires sont fermés