«

Nov 09

La troupe théâtrale prépare une nouvelle saison

Après une année de repos bien méritée, faisant suite à une saison 2015 qui les avait vu brûler les planches de bien des villages du Cantal, les huit comédiens qui composent la troupe de théâtre «l’Art des Mots» ont repris leurs répétitions en ce mois d’octobre, afin de préparer les représentations à venir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les membres de la troupe, âgé de 16 à 60 ans, Georges Mallet occupe une place un peu singulière : il est en effet l’auteur des pièces qui sont jouées. « À la fin des années 90, explique l’ancien agriculteur sur la commune de Villedieu, devant la difficulté où nous étions de trouver des textes, j’ai décidé de les écrire moi-même. » C’était le commencement d’une seconde carrière, dédiée à l’écriture théâtrale, riche de cinq pièces à ce jour, dont la plus connue, « Le Casimir de la Léonie », a été primée et jouée plus de mille fois partout en France. Le noyau dur de la troupe paulhacoise, constitué depuis 2008, bénéficie donc d’un avantage enviable en interprétant ces textes, et d’une expérience désormais affirmée. « On se sent bien dans le théâtre de Georges », témoignent les comédiens. Cette saison, et suite au succès passé d’ « Une confiture qui manque de pot », le dernier texte de l’auteur, l’association remet le couvert en réponse à de nombreuses demandes émanant du public. On retrouvera donc tous les personnages de cette épicerie de terroir, Adrien, Francine, Jeanne et les autres, aux prises avec les aléas de la vie quotidienne dans un village des années 60.

Le programme, provisoire, est ainsi fixé : le 18 novembre à Auriac l’Église, le 24 novembre à Saint-Georges, et le 7 janvier à Tanavelle. Les amateurs de bons mots et d’une vie rurale à l’ancienne ne manqueront pas ces rendes-vous !