La Saison des Épeires

Couverture La saison des épeires pour souscription4ème de couverture :

Cette nouvelle singulière n’appartient à aucun genre répertorié dans le registre des écritures toxiques. Ecrite sur une période de vingt-trois ans, elle secrète patiemment ses fils visqueux espaçant les spires d’une toile narrative aux géométries improbables où se succèdent affrontements grotesques et absences mystérieuses. Récit-faussaire halluciné, conte cruel poisseux tel une peau de phoque, La saison des épeires constitue l’histoire d’une vie survécue qui, empruntant aux chants d’amour et de mort, se dit par nécessité, puis se retire en silence.     Michel Delville

 


Lisez les 3 premières pages du livre en cliquant ici.

Une présentation incluant une proposition sonore originale à retrouver ici.


Critique littéraire :

Une chronique de Eric Therer parue dans le mensuel RifRaf à lire ici.


Avis de lecteur :

« Une pluie féroce de nuit a dégringolé du ciel tout comme La saison des épeires a dégringolé sur ma nuit, je voue une passion irrévocable aux Louves … » C. (France)