Alfred Jacomis, un champion de ski de fond natif d’Albepierre

albepierre_alfred_jacomis

 

Il naquit dans nos montagnes,  en 1910, dans une famille paysanne, et c’est sur les pentes d’Albepierre à Prat-de-Bouc qu’il fit montre de dispositions exceptionnelles pour le ski. Car à l’époque, nous explique Roger Delcros, son biographe, quand l’hiver s’était installé, on était contraint de se déplacer à skis :

… Alfred , parce qu’il était le plus  » débrouillard  » à ski était chargé du service d »en « haut  » matin et soir il montait à ski par n ‘importe quel temps , il la connaissait la montagne , brouillard ou tempête , il devait monter . » je ne me suis jamais perdu , que voulez -vous , j’y suis né!….  » .Pour redescendre ça n’était pas le plus facile , car sur le dos il transportait un bidon de 20 à 30 litres de lait et c’était continuellement qu’il faisait des prouesses pour que le bidon arrive en bon état à Albepierre. Inconsciemment chez lui , naissait la technique de l’équilibre , l’endurance se durcissait , les muscles s’habituaient à l ‘effort et c’est ainsi que naquit non pas Alfred Jacomis car il était né en 1910 mais le futur champion de France de ski de fond.

La page que Roger Delcros, un habitant d’Albepierre, lui-même passionné de montagnes et de sports d’hiver (et d’été), a consacré à son ancêtre, est une mine d’informations non seulement sur la carrière étonnante de ce jeune vacher devenu, en 1936, champion de France de ski de fond, et qui a participé aux Championnats du monde et aux Jeux Olympiques, mais aussi sur l’histoire des premières compétitions de ski nordique.

Le BLOG de Roger Delcros.