Month:

février 2015

samedi 28 : hokeurs, chiens, skieurs (et chevaux aussi !)

Samedi 28 février : Ski HOK de 8h30 à 10h00 (vérifier la neige et les itinéraires pour les raquettes et les HOK, parce que je ne veux pas envoyer mes visiteurs n’importe où) — accueil au foyer nordique jusqu’à 17h00 — discussions passionnantes avec les hokeurs du jour (la neige était assez dure, les avis …
Read more

Jeudi et vendredi au foyer nordique (26 et 27 février)

JEUDI : De l’animation en début d’après-midi, comme l’école du village débarque pour sa balade du jeudi, et un petit peu de monde au café et sur les pistes, des gens chouettes, avec lesquels il fait bon discuter de choses et d’autres, des difficultés comme on fait du transport scolaire, de la Finlande et du …
Read more

Petit manuel de pratique du ski HOK

D’où viennent les skis HOK ? Ils ont été créés il y a quelques années par un américain et un québecois amoureux de skis de randonnée, et inspirés par les skis traditionnels utilisés notamment par les peuples des Monts Altaï en Sibérie et les chasseurs en Laponie. À quoi servent les HOK ? Ils permettent de progresser …
Read more

Matin du 20 février : un grand bleu glacé

Et un vent sur les hauts-plateaux à ne pas mettre un skieur dehors. Pendant qu’Iris (une amie en visite chez nous) part en raquettes à neige dans la forêt, je grimpe jeter un œil sur la piste de liaison par les plateaux. Retour en douceur par les collines glacées. C’est superbe en skis HOK à …
Read more

17 février : remarques sur le brouillard

Après la journée d’aujourd’hui, c’est l’occasion de faire une remarque sur le brouillard et une petite mise au point concernant cette magnifique piste qu’est la liaison par les plateaux. Ce matin, quand j’ai fait mon petit tour en HOK, on n’y voyait pas à deux mètres sur les hauts-plateaux. En forêt ça allait, mais fallait …
Read more

Traces de HOK (jeudi matin du 16 février)

De nouvelles traces apparaissent depuis quelques semaines sur la Haute-Planèze : intrigués, les naturalistes penchent pour une espèce inconnue, qu’ils ont dénommé, faute de mieux, et jusqu’à mieux informé, Hokeurs — si vous croisez une de ces bêtes-là sur le massif un de ces jours, méfiez-vous, on sait jamais, paraîtrait que ça glisse et file …
Read more

Autour du village, skis HOK, petit matin du 15 février

Partir dans les estives enneigées au petit matin, alors qu’il a neigé la veille, vingt centimètres de poudreuse encore tout à fait vierge, quand vous êtes le premier à glisser sur cette neige, exceptés quelques lièvres et autres renards, quand le village n’est même pas encore éveillé, traverser la rue principale, et unique, les skis …
Read more