VOUS AVEZ UN NOUVEAU MESSAGE

=> MESSAGE REÇU

T’es où ? J’ai essayé d’appeler chez toi. Il y aura une soirée vendredi autour de la littérature américaine, avec des chercheurs. J’ai pensé à toi. Tu pourrais rencontrer des gens intéressants. Je te donne le contact des organisateurs si tu veux, pour te présenter. Et ton nouveau boulot ça se passe comment ? Enfin je ne sais pas où tu es mais on se rappelle.

Vous croyez qu’il va pleuvoir ?

Non je ne crois pas, pas ce matin en tous cas. C’est orageux mais de là à ce qu’il pleuve non, ça m’étonnerait.

Peux pas envoyer de messages par téléphone. Mon téléphone est trop rudimentaire. Suis en voyage là.

Il m’a dit, vaut mieux de la laine de bois, c’est plus cher mais

De la laine de bois ? Pourquoi il veut te vendre de la laine de bois ? La laine de roche ça suffira bien non ?

C’est ce qu’il m’a dit, et c’est plus écologique aussi

Ils font de la laine avec du bois maintenant. Mais t’as vu le prix, c’est pas donné.

Moi après je m’en fous, j’y connais rien. Il m’a dit qu’il avait isolé la sienne avec de la laine de bois. C’est acoustique aussi. Et il a une grande maison.

S’il le dit hein.

Oui ? (…) Non en fait, je t’ai dit, pour le téléphone, je peux pas écrire avec ça, j’ai les doigts trop gros et ça me gonfle (…) Oui voilà, c’est plus simple à l’ancienne, avec la voix oui. (…) Je suis pas chez moi non, en fait je suis parti hier soir. (…) Non, le boulot, c’est pas, enfin, ça ne s’est pas bien passé non (…) Pas trop envie de raconter non. (…) je ne crois pas avoir été spécialement enthousiaste, tu l’étais peut-être, mais tu confonds mon supposé enthousiasme avec le tien (…) Écoute je sais que tu veux mon bien, mais ce boulot je pouvais pas, et peut-être n’importe quel boulot en fait, je peux plus (…) Oui mais là tu vois je suis parti, sac à dos et tout et tout, et j’ai pas envie de parler de ça (…) Encore moins parler du chien, mais si tu veux savoir oui, ça a sûrement un rapport, disons que ça n’a rien arrangé, mais on va s’arrêter là, je veux pas parler, pas maintenant (…) Je ne sais même pas, je ne sais pas vraiment où je vais (…) Oui et bien n’essaie pas de comprendre (…) Oui, désolé, désolé de décevoir, c’est comme ça, et ça s’arrange pas non, comme tu dis, et je crois pas que ça aille en s’arrangeant, pas dans ton sens en tous cas (…) Oui, si tu veux, moi non plus je n’ai plus grand-chose à te dire voilà (…) Oui, salut.

C’était vraiment bizarre. Juste après la sieste. Je marchais plus droit, je t’assure, je tanguais vers la gauche, j’essayais d’aller droit mais j’étais porté vers la gauche, comme tout tordu, je me suis pris les murs du couloir

Des fois, quand on se lève trop vite

Oui mais là, je pense pas, ça me fait toujours mal au crâne quand on se tape des journées avec cette chaleur étouffante comme ces derniers jours, la pression atmosphérique, j’ai lu ça quelque part, au début j’ai pas trop fait attention, je me sentais bizarre, aucune douleur, juste que je penchais vers la gauche et quand je me suis baissé pour lacer les chaussures j’ai cru que j’allais tomber dans les pommes en me relevant, la première fois que je vis un truc pareil, ça fiche les j’tons

Tu devrais aller voir un médecin, passer un scanner, c’est un truc, l’oreille interne, on perd l’équilibre ou alors quand on passe trop de temps devant l’écran

Oui, j’ai passé la journée enfermée avec cette chaleur, devant l’écran oui

C’est peut-être ça, les yeux, les yeux qui fatiguent je veux dire, les radiations, la lumière bleue ils disent

Je sais bien, mais ça fiche les j’tons, t’imagine, c’est pas ça mais une tumeur ?

UNE BANQUE À QUI PARLER

O mais moi je ne mange pas ce genre de truc !

Parle moins fort, les gens ça pourrait les vexer s’ils t’entendaient.

Et pourquoi je devrais cacher mon opinion hein ?

Par respect peut-être ?

Tu peux quand même dire que t’aime pas un truc sans manquer de respect, bientôt tu vas me traiter de raciste parce que je mange pas ce genre de cuisine hein !

Ben, c’est un peu le cas non ?