Capou était âgé de deux ans et demie quand il a débarqué chez nous pour les vacances (en réalité, les vacances de sa maîtresse). Avant son arrivée, il avait déjà vécu bien des aventures, au gré des humeurs des bipèdes qui en avaient la charge. Il n’est finalement jamais rentré à Paris, est devenu un parfait petit chien cantalien, c’était le premier chien avec lequel nous vivions, et il nous a définitivement converti.
(Voir mon récit : la Société Anthropo-Canine)