Littérature

Post thumbnail

Je suppose que c’est arrivé à certains d’entre vous. Cela fait des mois, et mêmes des années, vous lisez de moins en moins de littérature, la plupart des romans et des récits vous tombent des mains au bout de deux pages, et vous avez beau vous efforcer, vous ne pouvez aller au bout que de…

Read More Un aveu

Post thumbnail

La poètesse Carmen Bugan est née en Roumanie en 1970 et a émigré aux États-Unis en 1989, quelques mois avant la chute de Ceaucescu. L’œuvre de Bugan tient compte de l’héritage du totalitarisme, notamment des effets dévastateurs de la culture de surveillance qui existait sous le dictateur roumain Nicolae Ceausescu. Elle est l’auteur des recueils…

Read More Carmen Bugan : After Twenty Years : Reflections on Exile and Language

“Il fit si sombre que nous n’arrivions plus à distinguer la route ! (Ou plutôt non ; pas de point d’exclamation : ça ne s’est tout de même pas produit aussi sténographiquement vite ; déjà que j’ai la réputation de me trimballer avec un sac plein de points d’interrogation et d’exclamation, de vociférations donc :…

Read More dyeuksaglissait (Arno Schmidt)

Ah ! L’hiver est déjà passé, bien que nous ne soyons pas à l’abri de quelques  frimas tardifs, et, à ma grande peine, mes personnages sont toujours plantés à la terrasse du café de la gare à Moldanau. Contemplant leur tasse vide depuis longtemps, ils m’envoient à tour de rôle des messages subliminaux : la…

Read More Admettons

En promenant les chiens ce soir dans les ruelles mal famées (puisque j’y rode) du village, il m’est venu deux idées lumineuses. La première constitue la réponse à la question que bien des gens se posent : quelle épitaphe ira-t-on graver sur ma pierre tombale ? Et bien, j’ai la réponse et en ce qui…

Read More Épitaphe

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cinquième jour : une fébrilité palpable s’installe dans le village. Exceptés quelques anciens qui n’en ont pas l’usage, les autres habitants, privés d’internet et de téléphone depuis près d’une semaine, commencent à manifester des émotions variées. Une anxiété qui affleure sous l’air bravache de celui qui s’en passe très bien – mais au bout de quelques…

Read More Notes prises durant la déconnexion (vendredi II)

Quand j’étais gosse, disons vers l’âge de dix ans, j’avais une grande ambition littéraire : je m’étais lancé dans la composition d’un vaste roman d’aventures, une sorte de périple en montgolfière tout autour du monde, un monde assez bizarre avec des créatures dans des cavités souterraines, des arrières et des infra-mondes, l’ouvrage s’achevait au bout…

Read More Pynchon & moi

Mal dormi la nuit dernière. Je relis les notes prises dans la marge du Traité des Principes de Damascius (j’essaie d’écrire une introduction pour d’éventuels lecteurs du grand philosophe platonicien).   Note étrange, Damascius & Thomas Bernhard : La pensée croit faire un pas en avant, mais à peine se sent-elle portée vers les hauteurs…

Read More Nuit blanche avec Damascius