Pynchon & moi

Quand j'étais gosse, disons vers l'âge de dix ans, j'avais une grande ambition littéraire : je m'étais lancé dans la composition d'un vaste roman d'aventures, une sorte de périple en montgolfière tout autour du monde, un monde assez bizarre avec des créatures dans des cavités souterraines, des arrières et des…

Nuit blanche avec Damascius

Mal dormi la nuit dernière. Je relis les notes prises dans la marge du Traité des Principes de Damascius (j'essaie d'écrire une introduction pour d'éventuels lecteurs du grand philosophe platonicien).   Note étrange, Damascius & Thomas Bernhard : La pensée croit faire un pas en avant, mais à peine se…
Des promenades

Des promenades

La promenade a sur les pensées que l'on pense des effets variés. Jean-Jacques Rousseau, qui cherchait la paix de l'âme, se voyait souvent assailli de funestes pensées, tandis qu'il marchait sur l'île Saint-Pierre. Le lecteur des Rêveries du promeneur solitaire sait fort bien que le titre est trompeur, et qu'en…
Une des bouches de l’enfer

Une des bouches de l’enfer

Les peaux parcheminées, le teint de cire, légèrement courbés vers l'avant, ils étudient les motifs du carrelage au sol, attendent leur tour, tripotent dans une de leurs poches quoi ? Le porte-monnaie, quelques billets, une carte bancaire. Faudrait pas que la carte soit rejetée, songé-je, pas ici, pas maintenant. Sur…
Un destin funeste

Un destin funeste

L’homme s’était entaillé à plusieurs reprises les veines des deux bras, l’arrière des chevilles et à la gorge. Dans un parc public. Au vu de tous on l'imagine. Il est sans domicile fixe. Des policiers (alertés ? qui passaient par là ?) "interviennent".   Ce qui suit donne lieu à…
Fin du monde insulaire

Fin du monde insulaire

Les climatologues ont annoncé aux habitants de l'île, d'abord aux élus, qui ont ensuite transmis l'information, lors d'une pénible réunion publique, au reste des insulaires, venus en masse (ce qui ne fait guère une foule d'ailleurs) à cette occasion à la salle municipale, que leurs jours sur ce coin de…
Harlequin

Harlequin

Le narrateur, ayant survécu, on ne sait ni comment ni pourquoi, à la fin du monde, se retrouve seul dans un village désert quelque part dans la montagne. Il s'est installé confortablement dans une petite maison traditionnelle à deux pas de la fontaine, entreprend de piller systématiquement les demeures voisines,…

En Haut-Livradois

Trois bonnes heures de balade avec Mademoiselle Iris de la Loupette en Haut-Livradois du côté de Fournols. Températures automnales, et pluie fine mais tenace durant les 2/3 du parcours, mais nous demeurons la plupart du temps abrité dans les sous-bois. Pas croisé grand monde : quelques pêcheurs aux étangs de…

Préparatifs en vue de l’Art de désespérer

Dans le but de me documenter un petit peu avant d'entamer la rédaction de mon prochain essai : l'Art de (vraiment) désespérer, à paraître en 2042, soit quelques jours après la fin du monde, je lis deux trois trucs (histoire aussi de paraître un peu moins con aux yeux des…