Derrière les feux de forêt en Amazonie, une complexité de mondes

Depuis l'arrivée de Bolsonaro au pouvoir au Brésil et dans le contexte d'une accélération des processus du dérèglement climatique, la forêt Amazonienne fait la une des médias. Des photographies de feux de forêt circulent, associées au nom de Bolsonaro, et, trop souvent, l'information se réduit à ces deux éléments iconiques,…
Se perdre ou pas

Se perdre ou pas

Ce matin je brûlais d'envie d'explorer une nouvelle forêt. Ce n'est pas ce qui manque dans le Livradois. Après le petit-déjeuner, j'ai déployé la carte, et au terme d'une brève errance imaginaire, mon choix s'est porté sur une petite montagne au-dessus de Saint-Amant-Roche-Savine, à une vingtaine de minutes d'ici en…
Nouvelles visions

Nouvelles visions

Nouvelles visions. Mon ami Bernard qui est photographe, randonneur, et fabrique des images incroyables, m'a offert un tirage épatant d'un paysage enneigé de la haute vallée du Siniq, en-dessous de Puy Gros, un bout du monde que nous aimons beaucoup lui et moi, des prairies de montagne dans lesquelles on…
Dans le brouillard

Dans le brouillard

Journée splendide comme attendue, pour peu qu'on vive à plus de 500m d'altitude (à quelque chose près, en fonction des particularités locales). Car ce matin, en dessous de 500m, c'était brouillard dense, alors qu'au-dessus, régnait sans réserve un vaste soleil. Ça tombe bien, le village est à 600m. Une bonne…

Épitaphe

En promenant les chiens ce soir dans les ruelles mal famées (puisque j'y rode) du village, il m'est venu deux idées lumineuses. La première constitue la réponse à la question que bien des gens se posent : quelle épitaphe ira-t-on graver sur ma pierre tombale ? Et bien, j'ai la…
Quelque part dans les bois au sud de St-Eloy-la-Glacière.

Quelque part dans les bois au sud de St-Eloy-la-Glacière.

Ce qu'il y a de chouette avec ces cartes inutilisables en Livradois, c'est qu'on finit bien vite par les laisser au fond du sac, vu que de toutes façons, les chemins qu'elle promet, la carte, n'existent plus, en général. Une fois sur deux, la broussaille a pris le dessus, ou…
Notes prises durant la déconnexion (vendredi II)

Notes prises durant la déconnexion (vendredi II)

Cinquième jour : une fébrilité palpable s’installe dans le village. Exceptés quelques anciens qui n’en ont pas l’usage, les autres habitants, privés d’internet et de téléphone depuis près d’une semaine, commencent à manifester des émotions variées. Une anxiété qui affleure sous l’air bravache de celui qui s’en passe très bien –…
Notes prises durant la déconnexion (vendredi)

Notes prises durant la déconnexion (vendredi)

Le village se trouve dans une sorte de petite cuvette, protégée des vents du sud par une forteresse et de ceux du nord par une jolie butte. Malgré ces remparts, quand la tempête parvient à se frayer un passage dans la rue principale, c’est un grand chambard là-dehors. Autre conséquence :…
Notes prises durant la déconnexion (jeudi)

Notes prises durant la déconnexion (jeudi)

Une joyeuse et impitoyable tempête s’est abattu sur le village lundi en fin de soirée. Depuis, les communications ont été pour ainsi dire coupées : internet, le téléphone fixe et le téléphone portable, ne fonctionnent plus, et dans bien des maisons, le soir, on ne voit plus scintiller par la fenêtre…
Capitainerie

Capitainerie

J'avais cru que la porte de la Capitainerie était fermée à clé. Traversant bien la cour intérieure du château, j'étais passé bien des fois devant ce bâtiment, mais, fasciné par les remparts en ruines de la forteresse, je l'avais dédaigné. Ce soir, parce qu'une petite pluie striait la nuit hivernale,…