2022

Post thumbnail

Quelques remarques sur Vaches en demi-deuil, qui vient pré-conclure (je fais une pause avant d’attaquer Soir bordé d’or) ma relecture des œuvres complètes d’Arno Schmidt (histoire de donner sens à cette vie claustralestivale). Chroniques champêtres (AS aime les zarbres et les zanimaux, mais déteste les paysans, qui le lui rendent bien j’imagine, bien qu’il ne…

Read More Arno Schmidt : Madonna mia Cara !

En discutant avec des travailleurs des sixties (ou en lisant de la littérature de cette époque) revient souvent l’idée que, si le patron ou le métier ne plaisait pas, on pouvait démissionner et trouver dans les jours suivants, et sans difficulté un autre emploi. Les rapports de force entre patron et employé étaient différents dans…

Read More Cris d’orfraie !

Concernant ce “réalisme” qui, à droite, chez les “décideurs” économiques, ou chez les réacs, figure l’argument ultime qui vise à forclore tout débat : on le dégaine contre « l’utopie » – ce qui ne va pas dans le sens du réalisme est d’emblée tenu pour utopique (émanation “pathologique” de l’imaginaire). Mais cette prétention au réalisme, et les…

Read More Note : L’imaginaire du “Réalisme”

L’Europe, enfin, la plus grande partie, unie par une même canicule (pour ceux douteraient encore du caractère exceptionnel de ces remontées d’air brûlant). Un conseil : TOUJOURS sortir de nos misérables frontières politiques quand il s’agit du climat !! Le dérèglement climatique est un fait planétaire, le considérer d’un point de vue national est, si l’on y…

Read More Nationalismes et climat

Alors, le temps passant, ces récits s’amendent et s’épaississent : on découvre des choses qu’on n’avait pas vues. Par exemple, celui de cette semaine passée à l’île d’Yeu, au cœur de l’hiver (pas un touriste !), j’avais 18 ans, à la toute fin de 1986 donc. J’ai raconté cette histoire ici, je l’ai écrite il y a…

Read More Nuits picaresques

Je viens d’apprendre à l’instant en allant fumer mon clopiot sur le trottoir que mon voisin quasiment mitoyen venait de rendre l’âme. Il n’allait pas fort, était âgé et se déplaçait péniblement. Je l’aimais pas bien – ça ne m’a pas autrement bouleversé sauf que ! Hier, aux alentours de 17h, soit à peine quelques minutes…

Read More Prémonition

Un dernier message dans la veine haineuse-pré-apocalyptique-pornographique (mon état des derniers jours) En me promenant la nuit dernière, je pensais à Roman de Vladimir Sorokine et me disais qu’on tenait là un texte sans doute désespéramment prophétique. Alors oui : Sorokine parle de la Russie post-soviétique (et de l’histoire de la Russie depuis Pouchkine et Tolstoï,…

Read More Sorokine, Roman, et le nihilisme néolibéral

Maintenant que la lutte contre le réchauffement climatique fait figure de lubie, on ne parle plus que d’adaptation. Mais, alors que ce mot “adaptation” suscite de véritables extases chez la plupart, il ne procure chez moi qu’ennui et dégoût. Car je ne peux m’empêcher d’y associer les (grots) mots “sélection”, « Loi-du-plus-fort », « survie-du-mieux-adapté », spencérisme, eugénisme &c.…

Read More L’adaptation est une sélection