Un destin funeste

Un destin funeste

L’homme s’était entaillé à plusieurs reprises les veines des deux bras, l’arrière des chevilles et à la gorge. Dans un parc public. Au vu de tous on l'imagine. Il est sans domicile fixe. Des policiers (alertés ? qui passaient par là ?) "interviennent".   Ce qui suit donne lieu à…