De l’effondrement

Au supermarché tout à l’heure. On entre enveloppé d’une épaisseur de chaleur à vous obstruer chaque veine du cerveau, et, à la seconde suivante, une fois traversés le sas et les portes vitrées coulissantes, on se sent comme un produit surgelé dans son bac. Le même froid que dans les…